TOP
Image Alt

Latest

 Nous le savons, depuis le début de la crise sanitaire, de nombreux lieux dits « non-essentiels » ont dû fermer leurs portes au public. Les restaurants, bars, commerces, acteurs du milieu culturel et bien d’autres doivent aujourd’hui se battre pour garder leur

Aujourd’hui, je vous propose l’interview de Ruhina, créatrice de la e-boutique « Kijani » lancée en novembre 2020. J'ai souhaité aujourd'hui lui laisser la parole car son histoire est très intéressante et son concept mérite d'être mis en avant. Malgré le fait

Nous le savons, depuis le début de la crise sanitaire, de nombreux lieux dits « non-essentiels » ont dû fermer leurs portes au public. Les restaurants, bars, commerces, acteurs du milieu culturel et bien d’autres doivent aujourd’hui se battre pour garder leur

Nous le savons, depuis le début de la crise sanitaire, de nombreux lieux dits « non-essentiels » ont dû fermer leurs portes au public. Les restaurants, bars, commerces, acteurs du milieu culturel et bien d’autres doivent aujourd’hui se battre pour garder leur

Nous le savons, depuis le début de la crise sanitaire, de nombreux lieux dits « non-essentiels » ont dû fermer leurs portes au public. Les restaurants, bars, commerces, acteurs du milieu culturel et bien d’autres doivent aujourd’hui se battre pour garder leur

Nous le savons, depuis le début de la crise sanitaire, de nombreux lieux dits « non-essentiels » ont dû fermer leurs portes au public. Les restaurants, bars, commerces, acteurs du milieu culturel et bien d’autres doivent aujourd’hui se battre pour garder leur

Nous le savons, depuis le début de la crise sanitaire, de nombreux lieux dits « non-essentiels » ont dû fermer leurs portes au public. Les restaurants, bars, commerces, acteurs du milieu culturel et bien d’autres doivent aujourd’hui se battre pour garder leur

Nous le savons, depuis le début de la crise sanitaire, de nombreux lieux dits « non-essentiels » ont dû fermer leurs portes au public. Les restaurants, bars, commerces, acteurs du milieu culturel et bien d’autres doivent aujourd’hui se battre pour garder leur

Nous le savons, depuis le début de la crise sanitaire, de nombreux lieux dits « non-essentiels » ont dû fermer leurs portes au public. Les restaurants, bars, commerces, acteurs du milieu culturel et bien d’autres doivent aujourd’hui se battre pour garder leur

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez tous très bien. Tout d’abord, je souhaitais vous partager mes meilleurs voeux pour cette année 2021. J’espère sincèrement que celle-ci sera meilleure que la précédente et que vous accomplissiez tout vos objectifs,

Bonjour à toutes et à tous ! Cela fait désormais plusieurs mois que je n’ai pas pu posté sur le blog. La crise sanitaire étant un frein pour moi dans la rédaction d’articles sur les petits commerces et restaurants de

Hello à tous ! Il y a quelques jours j’ai eu l’occasion de découvrir grâce à une amie, une nouvelle bonne adresse à Rennes. Et forcément, qui dit bonne adresse, dit article sur le blog ! Nous nous sommes rendues